DETECTIVE CONAN { dark truth }

Forum RPG sur Détective Conan et Magic Kaito
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
RECENSEMENT EN COURS - JUSQU'AU 4 MAI ! Activités à prévoir

Partagez | 
 

 »Collecte d'informations. 【PV; Jodie Starling】

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 326
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 20
Localisation : Tokyo - Agence Mouri

Feuille de personnage
POINTS TS: 996

MessageSujet: »Collecte d'informations. 【PV; Jodie Starling】    Jeu 24 Juil - 19:54








“Depuis quelques jours, l’enquête sur l’Organisation des Hommes en Noirs semblait progresser. Petit à petit, mais sûrement. Il fallait rester sur le qui-vive, qui sait ce qui pouvait arriver. Conan se reprocha bien souvent d’être trop optimiste. Après tout, maintes fois il avait pensé les avoir. Il ignorait combien de temps cela allait encore durer, et savait éperdument que ça n’allait pas être aussi simple. Toutefois, le jeune homme restait déterminé à les neutraliser. Bien trop de mystères entouraient cette organisation ; Shinichi s’en sentait presque défié. En y repensant, il avait récemment appris que Bourbon était en action. Un nouvel adversaire, sans doute aussi redoutable que les autres.

-:-


Conan avait reçu un SMS, de la part du professeur Jodie. Cette dernière lui proposait de la rejoindre au parc du quartier Beika, afin de parler de choses importantes… Sans doute pour échanger quelques informations, supposait le garçon. Il allait sans dire que cela concernait l’organisation. Les nouvelles pouvaient être bonnes, tout comme elles pouvaient être mauvaises. En général, parler du MIB n’augurait rien de bon. Est-ce que le FBI tenait une nouvelle piste ? Le détective espérait bien que oui. De toute évidence, il était toujours difficile de recueillir des indices sur eux. La moindre information pouvait s’avérer utile, d’une façon ou d’une autre…

Air réfléchi sur le visage, l’enfant arpentait l’allée piétonne du quartier Beika. En passant par ici, il pouvait rejoindre le parc plus rapidement. Il ne prêta pas grande attention à tout ce qui se tramait autour de lui. Tokyo était pourtant, comme tous les jours, animé par les nuisances sonores de la ville. Conan était plongé dans ses pensées. À dire vrai, quelque chose le turlupinait quelque peu. Le professeur Jodie avait l’habitude de l’appeler pour lui transmettre des informations. Cette-fois, elle préférait le voir en personne. En premier lieu, cela indiquait qu’elle avait beaucoup de choses à lui dire, ou bien, dans un second cas, qu’elle craignait d’être mise sur écoute. Peut-être allait-elle parler de Bourbon ? Après tout, Conan n’en savait que trop peu sur lui. Une chose était sûre, il ne fallait en aucun cas baisser sa garde, cela pouvait très bien lui coûter cher.

Oui, Shinichi était prudent, mais pas autant qu’Haibara bien sûr. D’ailleurs, il choisit de ne pas lui parler de ce Bourbon pour le moment. Il savait éperdument que la traque de Sherry n’était pas terminée, et que tôt ou tard, sa vie sera de nouveau menacée. L’impliquer dans plus de choses éveillerait ses peurs, sa crainte d’être découverte par l’organisation. Cette jeune fille portait un lourd fardeau sur ses épaules. En outre, Conan devinait parfaitement qu’elle en savait plus que ce qu’elle disait. Il ne l’en blâmais pas pour autant. Ses secrets qu’elle tentait en vain de terrer au fond de son cœur la faisaient sans doute souffrir. Malgré tout, Shinichi restait bien déterminé à les percer.

-:-


Notre détective n’y pensa que maintenant, mais cela faisait tout de même un moment qu’il n’avait pas croisé le professeur Jodie. La dernière fois remontait à assez longtemps. Il savait que Ran la voyait tous les jours au lycée, en tant qu’enseignante. En outre, Hattori avait récemment énoncé une affaire de meurtre l’impliquant elle et lui. Elle aurait frôlé la mort de près, sans avoir été blessée. Le détective d’Osaka avait bien pris le soin de fournir quelques détails en plus, ce qui évitait donc à Conan d’en demander plus au professeur. Un assassinat, commandité par Bourbon. Quels étaient leurs intérêts ? La question restait encore en suspens. De nombreuses réponses s’offraient à lui.

Interrompant sa marche au milieu de tous ces promeneurs, le petit brun se frotta la tête avec une mine contrariée. Pour commencer, le « séjour » de Jodie dans cette forêt était imprévisible, donc il était fort peu probable, ou plutôt impossible, que cet ordre ait été donné pour être en mesure de surveiller plus facilement les mouvements du FBI. Cet homme qui a, selon le message reçu, été utilisé comme un vulgaire pantin avait-il déjà eu des rapports avec les Hommes en Noir ? D’après ce qu’il avait pu comprendre au cours de sa quête, Shinichi savait à quel point l’Organisation était cauteleuse. Elle laissait rarement des indices derrière elle… sauf s’il s’avérait qu’elle cherchait à faire passer un message. En somme, l’idée de tuer ‘leur’ homme pouvait à tout moment leur traverser l’esprit. Même en prison, il n’était pas à l’abri.

Conan leva les yeux, le regard droit, il continua sa marche. Un étrange sentiment lui étreignait le cœur. Il ressentait à la fois de la crainte, mais aussi un peu d’excitation. Une nouvelle bataille n’était-elle pas en train de s’annoncer ? Quoiqu’il en soit, il fallait qu’il rejoigne au plus vite le professeur Jodie. Elle avait sans doute de nombreuses choses à lui dire. Il fallait juste espérer que ça n’augurait rien de mauvais.

Dès que notre détective accéda au parc du quartier Beika, un vent souffla. Les exclamations des quelques enfants qui y jouaient se perdirent dans le chuintement du mistral. Le jeune garçon referma la grille derrière lui, puis cherchant des yeux celle qui l’avait convoqué ici. Des croassements attirèrent son attention. Il s’agissait de corbeaux qui déployèrent bruyamment leurs ailes pour se poser un peu plus loin, sur une branche d’arbre. Juste à quelques mètres de là… Il y avait le professeur Jodie. Sa longue veste suivait les arabesques du vent, tandis qu’elle semblait perdue dans ses pensées. Conan, même de loin, put le remarquer.

Sans tarder, il alla la rejoindre, sans qu’elle l’aperçoive. Il avait un peu de retard, mais il était là. Dès qu’il fut à quelques mètres d'elle, il l’interpella doucement :

▬ «Professeur Jodie ..! » articula-t-il.

couleur paroles : #4B42AF



_________________